Test de l’enceinte KEF Q350

Les haut-parleurs KEF Q350 offrent un son époustouflant et un look élégant à un prix compétitif. La société a été créée en 1961 au Royaume-Uni. Grâce aux brevets et à l’amélioration continue, le son et les performances des enceintes KEF sont absolument convaincants.

Principales caractéristiques du KEF Q350

La puissance recommandée du récepteur est de 15 à 120 watts, la fréquence de transmission est de 63 à 28 000 Hz, la sensibilité est de 87 dB et l’impédance est de 8 Ohms. Le diamètre du tweeter est de 25 mm, le subwoofer / haut-parleur central a un diamètre de 165 mm et la fréquence de croisement est de 2500 Hz.

Conception

Test de l'enceinte KEF Q350

Le KEF Q350 est fabriqué en MDF avec revêtement en vinyle. Il s’agit d’une enceinte bass-reflex arrière 2 voies avec connectique plaquée or/nickel. Dimensions : 210 x 358 x 306 mm, poids : 7,6 kg

À première vue, vous pouvez voir à quel point le design est élégant et moderne par rapport aux modèles Q300 précédents. La baguette chromée a disparu du déflecteur avant et est passée au montage magnétique à la place des trous pour le montage des grilles. Disponible en deux couleurs : noir ou blanc, noir ou argent avec les disques Uni-Q. La grille de haut-parleur peut être achetée séparément.

Les enceintes KEF Q350 ont un look élégant et minimaliste. Il n’y a pas de décoration inutile sur le capot, seul le logo de la marque est visible sur le dessus de l’enceinte. Malheureusement, le boîtier brossé peut être facilement endommagé, il faut donc faire attention lors du déplacement et du nettoyage.
Le tweeter à dôme en aluminium ventilé de 25 mm en forme de disque est logé sur un haut-parleur médium/grave en aluminium de 16,5 cm. Le guide d’onde caractéristique du tweeter aide à répartir le son uniformément.

Le lecteur Uni-Q est le dernier développement de la société de la série Reference de haute qualité de KEF. Ce lecteur comprend un tube conçu pour réduire les résonances et fournir des sons plus précis et plus clairs. Le lecteur est situé à l’avant de l’enceinte, ce qui, selon le fabricant, réduit les ondes stationnaires, tandis que le port reflex est placé à l’arrière de l’enceinte. Ce placement est également utilisé pour éliminer la distorsion afin de produire des basses plus profondes et plus claires.

Il est conçu pour améliorer la qualité des hautes fréquences. Des modifications supplémentaires ont également été apportées à la forme du cône médium/grave pour réduire la distorsion.
Le modèle précédent avait un double câblage, qui a également changé, et les haut-parleurs Q350 n’ont désormais qu’un seul câble. Les supports muraux utilisés sur les anciens Q300 ont été retirés pour un look plus agréable.

Test de son

Les KEF ont fourni un son équilibré et clair et des sons de basse intenses. La répétition a eu lieu dans une salle de musique dans une maison familiale nouvellement construite. Les aspects acoustiques ont également été pris en compte lors de la conception et de la construction de la salle, les matériaux et revêtements de construction et d’isolation les plus modernes ont été utilisés. Après avoir meublé la pièce, il a bien sûr fallu utiliser des produits acoustiques spéciaux pour un résultat parfait. Des panneaux insonorisants et des diffuseurs ont été placés sur les murs, et un tapis insonorisant épais et densément tissé a été posé sur le sol.

Si vous utilisez une pièce principalement pour écouter de la musique en stéréo, comme dans ce cas, il faut veiller lors du traitement acoustique à ne pas sur-amortir la pièce ! Pour éviter cela, confiez l’exploitation de la salle à un spécialiste de l’acoustique.

Lors du test des haut-parleurs, nous avons été assez surpris de l’intensité des profondeurs dont le KEF Q350 était capable. Nous avons expérimenté des sons riches et caractéristiques, une scène scénique étendue, dans tous les styles de musique. Le son des haut-parleurs emplissait l’espace, on entendait un son aéré et ouvert. Les aigus semblaient également impeccables, beaux et fermes. Même dans les styles de musique plus forts, les aigus sont restés réguliers.

Pour certaines chansons, nous avons pensé que KEF pourrait être plus dynamique, car la production des haut-parleurs semblait parfois trop subtile. Le son n’était pas déformé à des volumes plus élevés, et le détail est resté. De plus, le son sophistiqué des haut-parleurs était moins agréable à des volumes plus faibles.

Nous avons associé la paire d’enceintes à un récepteur stéréo Yamaha A-S301, qui complète parfaitement le son du Q350 et donne un petit coup de pouce au son. Assurez-vous également que les enceintes sont correctement positionnées. En raison du port reflex arrière, il n’est généralement pas recommandé de placer les enceintes directement à côté du mur. Avec le KEF Q350, en revanche, nous avons constaté qu’il valait la peine de les placer près du mur (mais certainement pas juste à côté du mur !) pour rendre le son un peu plus solide. Les profonds sont ainsi devenus plus forts. (Mais la sensation d’espace est légèrement réduite avec ce placement.)

Conclusion

Comparé à une enceinte trépied, ce modèle est capable de performances vraiment sérieuses. Avec sa sonorité sophistiquée, claire et détaillée, ses graves précis et intenses, ses aigus et son médium sans faille, il a fait nos preuves. Nous avons également été absolument satisfaits de la sensation d’espace.

Cependant, on se serait attendu à une performance plus dynamique que certains styles musicaux. L’extérieur est propre, élégant, mais malheureusement la couverture est fragile. En dehors de cela, ce type est l’un des meilleurs de la gamme d’enceintes de milieu de gamme que nous ayons testée.

Écrit par Robert Polgar