Nous avons testé les enceintes colonnes Dynavoice CL-28 !

La série Classic de la société suédoise Dynavoice se compose de trois haut-parleurs, le CL-16, le CL-26 et le plus grand modèle, le CL-28. Le constructeur a également prêté beaucoup d’attention à l’aspect des enceintes, leur son rivalise avec la qualité des enceintes beaucoup plus chères. Dynavoice a été fondée en 1975 par Tommy Wadensten en tant que petite entreprise familiale appelée JWS, et le même JWS est devenu plus tard Dynavoice d’aujourd’hui et n’a cessé de développer ses produits depuis.

Logo Dynavoice

En 1980, JWS a ouvert sa première usine en Suède, et en 1999, le modèle GeneXXa Unique 5000 est devenu un grand succès en Suède. La marque Dynavoice a été introduite en 2003. La série Classic est sortie en 2020, composée de trois modèles : une enceinte bibliothèque et deux enceintes sur pied. En plus des haut-parleurs traditionnels, Dynavoice fabrique également des subwoofers et des haut-parleurs Bluetooth. Les principaux aspects de la production sont une bonne qualité, une conception robuste, une excellente qualité sonore et un prix abordable. Notre test a montré que la société avance dans la bonne direction, sincèrement, nous ne nous attendions pas à un son si bon à ce prix. Le CL-28 tient ses promesses.

Spécifications Dynavoice CL-28

L’enceinte colonne à trois voies est équipée de 2 subwoofers à membrane en papier de 203 mm, de 1 enceinte centrale à membrane en papier de 127 mm et d’un tweeter à dôme textile de 25 mm. Il a une capacité de charge de 200/300 Watts, fréquence de transmission : 38 Hz-20 kHz, fréquences de croisement : 800 et 2500 Hz, impédance : 4 Ohm, sensibilité 88 dB, dimensions 245 x 1080 x 300 mm et poids 23,6 kg.

Les autres informations

Tissus d'enceinte CL-28

L’enceinte colonne Dynavoice CL-28 n’est disponible qu’en noyer et en noir, et le tissu de protection sur la façade est gris foncé ou rétro. Le fabricant fournit les deux types avec l’enceinte, nous pouvons donc l’adapter beaucoup plus facilement au style de notre maison. Les panneaux latéraux du boîtier sont en MDF épais et les matériaux de renforcement et d’amortissement de résonance à l’intérieur garantissent des sons clairs. Le enceintes sont stables, possèdent des raccords M8 et des supports souples peuvent être montés ce qui offre également une atténuation et une stabilisation de la résonance.

Au dos du CL-28 se trouvent deux bass reflex aux bords arrondis et de très longs tubes intégrés. L’enceinte dispose également de 4 connecteurs plaqués or. Les haut-parleurs sont également dotés d’un panier en aluminium moulé sous pression et d’un système magnétique renforcé.

Lorsque vous choisissez une enceinte, réfléchissez à l’espace où vous l’utiliserez et dans quel but. Vous aurez besoin d’un modèle différent si vous comptez l’utiliser pour écouter de la musique ou regarder un film, ou si vous souhaitez vous équiper pour le travail en studio.

Test

Lors du test du Dynavoice Classic CL-28, l’accent a été mis sur la gamme des basses, bien que les sons profonds puissent être légèrement plus percussifs. Les détails et la finesse ne sont pas certains, mais l’élan et la dynamique sont bons. Les sons remplissent bien l’espace, même dans les grandes pièces. Pour un son optimal, nous le recommandons pour une pièce d’au moins 30 mètres carrés. Il est très important de procéder au traitement acoustique des murs, des plafonds, des fenêtres et des surfaces de sol dans la pièce où les haut-parleurs sont placés. Si nous ne nous occupons pas de l’acoustique, nous serons déçus par le son de nos appareils audio et hi-fi. Le problème le plus courant est généralement l’écho, qui est causé par les sons réfléchis sur les surfaces dures et planes et dégrade considérablement l’expérience musicale ou cinématographique. L’annulation d’écho nécessite des produits spéciaux développés à des fins acoustiques. Avec des panneaux acoustiques insonorisants et diffuseurs, des rideaux acoustiques épais et densément tissés et des tapis acoustiques, une acoustique appropriée peut être créée.

Nous avons commencé le test avec de la musique classique, en écoutant la Symphonie n°39 de Mozart. Le Dynavoice a fourni un son étonnamment agréable et propre, le son était uniforme dans toute la pièce. Nous avons manqué de détails fins que nous avons expérimentés avec une enceinte plus chère (par exemple pour la colonne Focal Chora 826.) Quoi qu’il en soit, la dynamique et la force étaient adéquates. Passant à des rythmes plus modernes, nous avons écouté le tube Love Again de Dua Lipa. Nous avons été absolument satisfaits des performances du CL-28, même si les sons les plus profonds auraient pu être encore plus intenses. Un salon de 27 mètres carrés était le lieu de notre test, où des panneaux à large bande et des panneaux acoustiques à façade de diffuseur sur les murs fournissaient l’acoustique idéale. Nous avons couplé la paire d’enceintes avec un récepteur Marantz.

Verdict

Le constructeur suédois s’est surpassé en concevant la série Classic. Les enceintes ont été concues dans un design esthétique, bien qu’un peu rétro peut-être, mais aucunement démodé. Malheureusement, il n’est disponible qu’en deux couleurs, et un modèle blanc serait le bienvenu. Il se caractérise par des aigus intenses, profonds, étendus et détaillés. Le son pourrait être un peu plus équilibré et nous avons parfois manqué de petits détails. Les basses sont plus musclées que certaines marques concurrentes, même aux extrémités les plus basses. Nous le recommandons surtout pour les pièces moyennes ou grandes. Le CL-28 est un excellent choix pour ceux qui veulent un bon son à un prix abordable.

Écrit par Róbert Polgár

AP

A lire également